• Parc du Cinquantenaire : nettoyage des graffiti et fontaine gelée (suivi)

     Sans réponse de l’IBGE (la lettre  de février s’est perdue ?) j’ai alerté, la Députée Viviane Teitelbaum (MR) qui a bien voulu poser une question au Parlement bruxellois sur la présence des graffiti racistes au Cinquantenaire. Réponse à lire dans le compte rendu de la réunion de la Commission de l’environnement du 21 avril, sur le site www.parlbruparl.irisnet.be

    Comme les graffitis sont sur les murs, c’est à la Régie (fédérale) des bâtiments de les nettoyer… et il a fallu des semaines pour secouer son inertie. Aujourd’hui - enfin - le parc est propre.

     

    Quant à la fontaine récemment restaurée, elle s’est transformée en stalagmite cet hiver. Voici pourquoi explique la Ministre de l’environnement aux députés :

    «  L'entretien de la grande fontaine et sa mise en hivernage sont encore assurés par l'entrepreneur de Beliris, qui a réalisé les travaux de remise en état, car la période de garantie est toujours en cours. La fontaine aurait dû être mise en hivernage, mais ne l'a pas été en raison d'une négligence de l'entrepreneur ».

     

    On devrait ajouter la négligence de Beliris (gestion de l’accord de coopération entre la région de Bruxelles et l’Etat fédéral) administration compliquée et peu transparente qui gère une partie non négligeable du budget revenant à Bruxelles.

     A revoir après les élections du 7 juin !