• Vive le « vill'O » rue de Linthout ?


    La Région de Bruxelles, par la signature de l'ancien Ministre Pascal SMET, s'est engagée à installer des stations de vélo en libre service (une caution de 150€, un abonnement d'un jour ou plus, une demi-heure gratuite d'utilisation).  La station demande un peu de place en voirie, une borne de paiement... et bien souvent un panneau de publicité de 8 m2 qui fait partie du contrat global.

    Pour le moment, la Commune de Schaerbeek met à l'enquête publique 40 emplacements de « Vill'O » dont un situé rue de Linthout. L'emplacement me parait mal choisi. Voici le texte de la lettre que j'envoie - selon la procédure légale- au Collège des Bourgmestre et Echevins de Schaerbeek.Si vous partagez mes arguments, libre à vous de vous en inspirer.

    --------------------------------


    Au Collège  des Bourgmestre et Echevins de Schaerbeek

    Bur.1-13 Urbanisme

    Place Collignon

    1030 Bruxelles

     


    Objet : enquête publique station Vill'O  rue de Linthout

     

    Madame la Bourgmestre,  Mesdames, Messieurs les Echevins,

         Cycliste depuis plus d'un demi -siècle, je ne m'oppose pas  à mise en valeur du vélo comme moyen de déplacement  en ville. Par contre, j'estime que le choix de l'emplacement d'une station Vill'O  rue de Linthout - "côté impair  à la hauteur du n°130-138 " est particulièrement inadapté:

            1-  "côté impair, à la hauteur du n°130-138" (coté Etterbeek) signifie donc  qu'il s'agit du n° 93(coté Schaerbeek) à la frontière d'Etterbeek et de Woluwé St Lambert.

            2- la rue de Linthout n'est pas d'une largeur permettant une station Vill'O, même au détriment d'emplacements de parking voitures ;

            3- le trafic automobile y est important (délestage des Boulevards Brand Whitlock et Reyers);

           4- le trafic piéton y est important (plusieurs écoles, Clinique de l'Europe, maison de repos) et les trottoirs d'une largeur minimale pour ce trafic particulier (groupes d'enfants, personnes âgées, handicapées ou a mobilité réduite)

          5- le parking riverain y est déjà réduit à la portion congrue - malgré le système de carte riverain- en raison de la présence des institutions citées plus haut, et d'une entreprise (Astral) qui utilise également la voirie.

         6- la trame urbaine y  est formée de différents carrefours à angle droit (Vergote/deLantsheere) ne permettant pas d'installer des « oreilles » avec suffisamment de confort et de sécurité  pour tous les usagers.

         Dès lors, je vous demande de rendre un avis négatif au sujet de cet emplacement.

     

         Par ailleurs, si un panneau  publicitaire lié au contrat Vill'O devait y  être érigé, les arguments précédents seraient renforcés.

    Ne pourriez-vous suggérer à la Région de revoir complètement son contrat « Vill'O » afin de séparer les éléments  propres au vélo et les panneaux publicitaires ?

     

         Dans le cas précis, je souhaite également qu'une coordination soit organisée entre les trois communes concernées.

     

        Enfin, je m'étonne qu'aucune affiche rouge annonçant l'enquête publique  (globale pour quarante emplacements à Schaerbeek) n'ait  été apposée aux environs des lieux visés : "coté impair à la hauteur du n° 130-138 rue de Linthout " (c.à.d. près du n°93).

         En vous remerciant de l'attention que vous porterez à la présente, je demande à être entendue par la Commission de concertation et vous prie de joindre cette lettre au dossier si un problème d'agenda m'empêchait d'être présente.

         Recevez, Madame la Bourgmestre, Mesdames, Messieurs les Echevins, l'assurance de ma considération distinguée.

     

     


  • Parlement Wallon : pas (encore) le bon reflexe.

     

     

    L'invitation pour la cérémonie officielle des fêtes de la Wallonie au Parlement Wallon est accompagnée  d'une belle carte de parking ainsi que du plan dudit parking sur l'esplanade de la Citadelle de Namur où se tiendra la cérémonie ouverte à 17 h par la nouvelle Présidente Emily Hoyos (Ecolo).

    L'invitée piétonne que je suis aura bien du mal à rejoindre la Citadelle à pied. Aucune navette n'est prévue, "puisqu'il ya du parking" m'assure le protocole. Tous les invités sont  évidemment motorisés, avec ou sans chauffeur... Difficile d'y aller avec mes chauffeurs train et bus !