• Conseil de police: zone 5343, les chiffres 2010

       Reçu aujourd’hui les plus fraiches statistiques des accidents et les chiffres de la criminalité  pour l’année 2010  de la zone de police Montgomery (5343).

       Admirons d’abord la rapidité de l’information !

    Sécurité routière : un accident mortel. Deux cent cinquante neufs accidents avec blessés. En comparaison des trois cents nonante et un  de 2005, cela fait une diminution de 33% mais l’objectif était de 50%.  Encore des efforts à faire !  De plus, il faudra cibler les efforts sur les usagers faibles qui restent 63 % à  être impliqués dans les accidents avec blessés.

    Criminalité : par rapport à 2009, les vols dans les véhicules ont diminué de 25%, les vols avec violences de 17% et les  vols dans les habitations de 3%.

    Notre police  est une force efficace de 487 personnes (bilingue pour  65%). Les résultats seraient encore meilleurs si le cadre qui prévoit  619 personnes était rempli.

    Rappelons aussi l’étude de Bernard Clerfayt qui démontre que  les 6 polices de la Région de Bruxelles  comprennent moins d’hommes/habitants que dans les autres Régions, avec une efficacité plus grande.

    La zone Montgomery coupe donc  aussi  les ailes du canard flamand  qui demande la fusion !

  • Heureusement qu’il y a la musique…

     

     

       En ce 1er janvier 2011, le bouillard règne sur la Belgique et le plan igloo est de rigueur : on reste chez soi.

      Heureusement, il y a la musique et j’écoute les 3ème  et 4ème CD (d’un coffret de 50 !) des œuvres enregistrées par l’Orchestre philarmonique de Liège qui vient de fêter  ses 50 ans. Je ne suis pas spécialiste et découvre ainsi François-Joseph Gossec et une superbe Grande – Messe des Morts. L’homme m’intéresse et je découvre sa biographie publiée par Claude Role publiée chez l’Harmattan en 2000.

       François-Joseph  Gossé dit « Gossec » (1734-1829) est né à Vergnies (ou Vernies), Comté de Hainaut, relevant, à cette époque du Royaume de France et de la Principauté de Liège pour le spirituel. Aujourd’hui, c’est l’entité de Froidchapelle en Wallonie.

    Sa carrière de musicien  le fait passer de Walcourt à Anvers -  peut-être Bruxelles -  et puis Paris…

    Décédé en 1829 sous Charles X, il aura traversé tous les régimes et vu changer le monde, sans revoir sans doute son village natal.

       Vergnies aussi s’adapte à tout. Entre 1435 et 1830 , le village aura changé treize fois d’appartenance territoriale !

      Me reviens le souvenir de la conférence de Régis Debray : « Éloge des frontières » publiée chez Gallimard. Tonique réflexion sur le concept de frontière : celle qui construit, qui élève, qui filtre, qui fait exister. La peau est une frontière !  Oui, il y a des limites. La note de musique n'existe que par le silence qui l'entoure.

    Cette Grande - Messe des Morts n’est pas triste.