• Résultats enquête "passage en tunnel pour les piétons avenue de Tervueren".

    Chose promise, chose due (voir note du 7 février). Voici les résultats  de l’action menée au sujet du passage tunnel pour les piétons situé sous l’avenue de Tervueren (joignant la rue des Trévires à l’avenue de l’Armée).

    Beaucoup de réponses au questionnaire me sont parvenues, merci. Parmi ces réponses : 75% proviennent d’utilisateurs du passage, 25 % de non utilisateurs.

    60% des réponses sont défavorables à la fermeture, 35% sont favorables à la fermeture, 5% sont hésitantes.

    86% des réponses affirment qu’il faut maintenir une traversée de l’avenue de Tervueren pour les piétons. Se sont manifestés des habitants, des commerçants, des entreprises, des étudiants,  des restaurateurs, des utilisateurs du bus de l’école européenne…

    Il est clair que le statut presqu’autoroutier de l’avenue de Tervueren  coupe en deux un tissu urbain qui veut encore vivre. Seulement 0,3% des réponses  estiment que le rond pont Montgomery est tout proche  tout en souhaitant des meilleurs passages piétons sur tout son pourtour.

    La saleté de ce passage est  plus gênante que les graffitis. Ces derniers font partie de l’art urbain contemporain… Inutile donc de repeindre le passage en blanc !

     

    Les idées jaillissent pour assurer le sentiment de sécurité : nettoyer régulièrement, éclairer, mettre des caméras, fermer le soir par une grille (automatique ou manuelle), assurer une présence policière et –pourquoi pas – installer des échoppes …

     

    L’idée de ralentir le trafic et d’installer un feu (à poussoir manuel)  n’est repoussée que par 48% des réponses, alors que 42% y sont favorables et 10% s’interrogent.  C’est donc une idée qui peut être proposée  pour l’avenir. Notons que personne ne souhaite « énerver les voitures »… Un peu de convivialité ferait du bien à tout le monde. On pourrait aussi faire se rejoindre les tunnels routiers Montgomery et Cinquantenaire ou alors faire une « jolie » passerelle tout en admettant que ce n’est pas très pratique pour les voitures d’enfants….

     

    C'est la région qui est reponsable de l'entretien de ce tunnel. Un nettoyage vient d'avoir lieu... je demande un passage plus régulier. J'interroge aussi Madame Grouwels sur une solution pour l'avenir.

    En attendant, est-ce que la Maison des jeunes d'Etterbeek "La Clef" ne pourrait pas s'intéresser aux graffitis ?     A suivre au prochain Conseil communal.

  • Etterbeek : Conseil communal cherche baguette magique

     Le Conseil communal de ce 28 février cherche une baguette magique pour :

    • Rédiger convenablement une délibération permettant aux habitants d’immeubles à appartements de bénéficier – pour la protection de la porte d’entrée commune - d’une  prime  à l’encouragement de la protection des habitations contre le vol. Le texte m’était incompréhensible, il a été renvoyé pour réécriture.
    • Faire voter les Européens lors des prochaines élections communales comme le souhaite Valérie Picquet. Ils représentent  un quart de la population d’Etterbeek mais s’inscrivent peu dans la démarche  du droit de vote local, malgré les lettres personnalisées, les réunions de rencontres… et les grands efforts de l’échevin Bernard de Marcken.
    • Rendre la commune plus propre  dans les quartiers où il y a des écoles comme le demande Stéphane Van Vaerenbergh. Généralisation d’une mentalité individualiste et évolution de la société dit l’échevine Marie Rose Geuten qui ne peut pas mettre poubelle et balayeur en permanence  partout.
    • Trouver une  bonne utilisation pour la « maison Hap » 508 Chaussée de Wavre.  Ce bâtiment classé a reçu la visite éclairée de la Commission Royale des Monuments et Sites Elle suggère de faire appel à un bureau spécialisé pour trouver une affectation et rentrer alors un permis d’urbanisme pour les travaux qui seront nécessaires à un projet précis . J’ai demandé que la commune n’attende pas trop  longtemps pour se donner les moyens de  suivre cette suggestion et ne pas se braquer sur la seule piste Horeca…
    • Réaliser tous les souhaits de bonheur formulés à Jacqueline Berger qui quitte la commune pour filer le parfait amour ailleurs. Nous sommes tristes de son départ et heureux de son amour.