• Vacances au théâtre

     

        Non, les vacances ne sont pas synonymes de vide.. Du repos, certes mais aussi bien du plaisir.

        Plaisir théâtral cet été. A Stavelot d’abord. J’y ai vu une jubilatoire « Attila, Reine des Belges » de et par Marie-Elisabeth Cornet.

        Spa ensuite, avec une charmante Véronique Gallo dans « Mes nuits sans Robert » et l’œuvre grinçante de l’ancien magistrat Foulek Ringelheim « La seconde vie d’Abbram Potz ».

        Plaisir d’aller en Wallonie, dans des villes accueillantes, applaudir des auteurs contemporains et du spectacle vivant !

     

           Que les mécènes d’aujourd’hui (c’est-à-dire nous, via nos impôts) veillent au maintien et au développement de ces festivals d’été et de qualité.