• LIEGE : ERNEST ET MIMOUN

     

     

     003.JPG    Ernest de Bavière , Prince-Evêque de Liège s’est éteint il y a 400 ans.  Le Musée du Grand Curtius commémore ce Prince de la Renaissance, admirateur de Paracelse et fondateur de « Bavière ». Un mot qui – à Liège – est synonyme d’hôpital.

        En 1895, Léopold II inaugure les nouveaux bâtiments de l’hôpital de Bavière qui seront démolis à la fin des années 1980. Les pôles « santé » gagnent les hauteurs : l’université construit son C.H.U au Sart Tilman et le C.H.R. nait  à la Citadelle.

      Sur le site de Bavière, il reste une chapelle et le bâtiment d’entrée. De beaux restes. Projets immobiliers ?  Le visiteur est frappé par la « bruxellisation » en cours. Toit éventré, fenêtres ouvertes….  Ernest se retourne dans sa tombe. 

    007.JPG

     

        Heureusement, la vie et l’innovation se trouvent  de l’autre côté de la rue : « chez Mimoun ».Ce commerçant  intelligent agrandi son éventaire en utilisant le camion sagement garé. Un décor urbain qu’aurait certainement utilisé Georges Simenon, enfant de choeur à la chapelle de Bavière.

     

     

  • Etterbeek : BUDGET 2012 - serré mais serein.

       Le budget 2012 s élève à 86.472.294,68 €  en dépenses ordinaires et est constitué pour 51,18%  de dépenses de personnel.

       Les dépenses extraordinaires sont prévues pour un montant de 20.892.572,00 €

            La dotation à la zone de police est de 8.356 .388, 00 €

            La dotation au CPAS est de 12.116.500,00 €

       N’oublions pas la dette communale  qui diminue doucement : 41.758.907,97 € au 1/1/2012.

       Les gros morceaux sont évidemment la construction du nouveau quartier des  " jardins de la chasse"  – dont la nouvelles maison communale - et l’acquisition de bâtiments  rue des Champs pour faire une crèche.

      Notons aussi la rénovation de la rosace (vitrail) de l’église St Antoine de Padoue - urgent, car les  pierres pourraient tomber – ainsi que l’aménagement du pourtour de la Place du Roi Vainqueur  et de l’avenue Hansen Soulie maintenant que les pénibles travaux d’égouttage sont terminés.  

     Les grands projets suscitent le scepticisme de l’opposition cdH qui s’abstiendra sur le vote du budget. Par contre, le Bourgmestre et sa majorité ont la foi… et le budget a été voté.

  • Zone de Police Montgomery: la brigade canine a des puces !

     

       Vendredi 9 décembre : inauguration du chenil de la brigade canine. La date est choisie en fonction de l’agenda des 3 mayeurs qui président la zone car les chiens (et leurs maîtres) ne s’y installeront qu’en janvier. Les 12 boxes et installations annexes de l’avenue Andromède ont belle allure et consomment peu d’énergie.

     

    005.JPG


       Généralement appréciée, voire aimée de la population, la brigade canine est chouchoutée par les autorités.

     

       Le Conseil de police a récemment voté l’achat de lecteurs de puces pour la brigade. Il ne s’agit pas d’une révolution dans l’art vétérinaire de détection de « Ctenocephalides canis » - la puce du chien - mais bien, d’appareils permettant aux policiers de lire la puce électronique d’un chien errant comme celle que tout citoyen promène sur sa carte d’identité. 

    Le bâtiment est une réalisation de la Commune de Woluwé Saint Lambert pour lequel la zone paiera un loyer (pas modéré !).

    Le même soir, le budget de la zone de police a été approuvé. Prévision de dépenses du service ordinaire : 43.142.292,14 € dont 34.071.985,67 € pour le personnel. Il n’y pas que des chiens dans la police !

  • St Nicolas, j'y crois !

    005.JPG  6 décembre, sur le quai du métro... St Nicolas a ensuite distribué des bonbons aux enfants et aux autres.

    Les imbéciles qui attaquent les agents de la STIB provoquant ainsi la grève impulsive  d'hier ont-ils aussi eu l'occasion de voir le Père Fouettard ?

    Un peu de convivialité dans les transports en commun ne fait pas de tort.

  • Amis de la lecture, merci !

    139.JPG      Je savais que cela existait, voilà que cela m'arrive !

         Ce matin, dans la cabine téléphonique du bout de ma rue , en plein Bruxelles, je trouve deux livres - soigneusement emballés -  déposés  GRATUITEMENT par les Amis de la lecture.

          Il s'agit de deux romans policiers. Pas du tout mon style habituel... "L'affaire Bernini"  et "le Maître de la Ville".

         Je crois que je vais quitter l'étude du projet d'accord gouvernemental (et oui, le prix de la TV diffusée via modem va augmenter) et me plonger dans ces livres offerts par les amis de la lecture. Déjà, je cherche l'endroit où les déposer après  lecture, afin que d'autres en profitent: la galerie de la rue des Tongres ? un abribus ? la cabine téléphonique ?

    L'espace public réserve bien des surprises !