• Banque DELEN: Parking souterrain dans l’îlot Tervueren/Braffort ?

     

    015.JPG

     

    La Banque Delen  qui s’installe au 72 av de Tervueren demande à construire un parking souterrain sous le jardin qu’elle vient d’acheter.

    Objectif : caser 10 voitures (en plus des 19 déjà casées)

    Pour ce faire, il faudra abattre  immédiatement 6 arbres. Le grand érable y passera peut être plus tard.

    Le dossier est emballé de belles promesses de toiture verte, avec mare, récupération d’eau de pluie, nichoirs… et peut - être visites guidées écologiques par Natagora.  (voir « Urbi et Fourbi » du 11 mars  2012– la parcelle de la tentation)

     

    Si ce projet est accepté, PLUS JAMAIS aucun arbre ne poussera dans les 70 cm de terre sur la toiture du parking….

     

    L’enquête publique se clôture le 21 mai

    Les plans sont visibles au service de l’urbanisme, 113 av d’Auderghem ,au 5ème étage, tous les matins. 

    La commission de concertation  - composée de fonctionnaires de la Commune et de la Région - est prévue le 29 mai à la maison communale d’Etterbeek. Elle doit donner un avis sur le dossier et entendre celui des habitants.

    Chacun peut participer à cette réunion à condition de demander à être entendu.

  • Etterbeek – Conseil communal 7 mai 2012 : le nombre de mendiants limité

     

    Désormais les Conseillers communaux Fédéralistes Démocrates Francophones (FDF) siègeront comme tels. Conséquence logique de la trahison de deux échevins qui ont annoncé – sans concertation aucune - leur présence sur la future liste libérale du Bourgmestre.

     

    Fidèle à la parole donnée, je siège donc comme FDF   - avec Christophe Gasia et Gisèle Mandaila- en soutenant le programme commun jusqu’à la fin de la législature.

     

    Réunion sereine avec des modifications du Règlement général de police -  adoptées à l’unanimité  - dont la succession démontre une évolution de la société :

     

    - Dans les quartiers commerçants (rues des Tongres et Braffort, des Champs, de Tervaete et Pervyse, av de la Chasse, Chaussée de Wavre, avenue des Celtes, Place St Pierre, place Van Meyel) le nombre de mendiants est limité à quatre.

    Cette mesure, inspirée par la ville de Liège, ne résout  évidemment pas le problème mais  permet de le circonscrire en comptant sur l’autorité  intelligente des agents de quartier. Leur travail a déjà porté ses fruits suite à mon interpellation de juin 2010 (voir Urbi et Fourbi à cette date))

     

    - Les personnes qui accompagnent un animal sont tenues de faire disparaître immédiatement les excréments déféqués par lui sur le domaine public (sauf dans les canisites). C’est pourquoi, elles doivent être munies d’au moins un sac.

    On verra bien si la police fédérale montée sur ses grands chevaux montre l’exemple…  Sourire

     

    - Dans les lieux accessibles au public, il faut se présenter d’une manière telle à être identifiable, sauf pour carnaval et Halloween… Une mesure qui fera fureur pendant la campagne électorale heureusement prévue mi-octobre.  ! Langue tirée