• Etterbeek: conseil communal 30 mars 2015

     Administration et politique

       Beaucoup de points relèvent de la pure gestion administrative ce soir. Exemple : la série de conventions qui lient la Commune, une association et la Région dans  le cadre du volet socio-économique du programme du contrat de quartier… bureaucratie quand tu nous tiens !

     

       Un projet de Règlement de police pose problème aux Fédéralistes démocrates francophones (FDF). Il concerne l’usage et l’occupation des parcs, espaces verts et aires de jeux situés sur le domaine public de la commune d’Etterbeek. Espaces dont la liste complète n’est pas encore connue, mais que les services fourniront dans un grand effort de transversalité.

    Le maïeur promet une application de bonne foi de l’article 3. Celui-ci prévoit que « …toute activité organisée ayant un caractère collectif… ne peut avoir lieu en l’absence d’autorisation délivrée par le Bourgmestre ». Est-ce à dire qu’un père de famille ne peut plus jouer au foot avec ses enfants dans un parc d’Etterbeek ?  Cela dépend, il ne faut pas d’excès… Faut-il tout règlementer ?  Cerise sur le gâteau : 175 € d’amende administrative (justice maïorale) pour le contrevenant mineur âgé de 14 ans. Les FDF s’abstiennent de voter ce règlement.

     

       Politique : une motion de la liste du Bourgmestre relative au régime de collecte des déchets ménagers demande la suspension du (futur) régime de collecte des déchets ménagers, vise en fait à tester la position des groupes politiques de la majorité communale par rapport à la majorité régionale. Test réussi : la liste du B. et Groen/Ecolo  ont voté pour la motion. Le PS , le CdH, les FDF ont voté contre. Du débat, je retiens une suggestion intelligente de la Présidente du CPAS : vu l’investissement que représente l’achat des rouleaux de sacs – blanc-jaune-bleu-orange - l’épicerie sociale pourrait les vendre à la pièce. La soirée n’est pas perdue.

  • "A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire !"

      

    sempé - l'orchestre.JPG

      

        Face à des concurrents solides (Bernard Clerfayt et Christophe Magdelijns) Olivier Maingain a regagné son poste de Président des Fédéralistes Démocrates Francophones (FDF).

       Qu’attendre d’un président de parti ? La continuité, le développement du message et la ténacité face aux adversaires. Pour cela, on peut compter sur Olivier Maingain. 

       Le message d’action plus collective portée par Bernard Clerfayt qui se disait chef d’orchestre a été entendu. Les militants et sympathisants des FDF doivent s’attendre à travailler. L’organisation du déploiement en Wallonie nécessite une écoute et des actions renforcées sur le terrain.

       Le Président wallon : Hughes Lannoy - élu, lui aussi face à des concurrents solides dont Isabelle Noël - va se plonger dans l’eau bouillante du début d’une histoire qui a déjà commencé.

    Bruxelles a choisi une valeur sûre et féminine et (donc ?) déjà convaincue du travail collectif : Caroline Persoons. Elle fera équipe avec Emmanuel De Bock, chef du groupe parlementaire à la Région.

    La périphérie sera - évidemment - défendue par Christian Van Eyken.

    Le nouveau Secrétaire général étant Marc Loewenstein, voilà l’équipe dirigeante mise en place.  Les premiers violons  et solis demeurent : Didier Gosuin , Bernard Clerfayt, Cécile Jodoigne…

     Reste à entendre le concert au moment des futures élections communales ou législatives. Un concert qui sera - inévitablement - précédé de multiples répétitions !

  • Etterbeek - Conseil communal 2 mars 2015

      - Léger brouillard pour l’attribution des logements communaux (en dehors des logements sociaux comme ceux du « Foyer Etterbeekois » qui ont leur législation propre). Le Code  régional du logement prévoit une commission d’attribution. Sa composition pose manifestement problème au monde politique. Les conseillers de la liste du Bourgmestre ont déposé un recours au Conseil d’État, d’autres communes s’adressent à la Cour constitutionnelle. Celle-ci vient d’annuler un morceau du code.

    Les avis divergent : cette annulation supprime-t-elle ou non le caractère obligatoire de la commission d’attribution ?

    A Etterbeek, la majorité libérale, socialiste, écolo a tranché : cette commission est supprimée et la nomination de ses membres (y compris des observateurs de l’opposition), un point pourtant à l’ordre du jour est retiré.

    Les logements communaux seront attribués, sans le regard de l’opposition. C’est pourquoi les F.D.F. se sont abstenus.

     

       - Cette fois, le règlement d’octroi de subsides à des micro-projets  dans le cadre du « Contrat de Quartier Durable Chasse – Gray »  est voté.

    Macro-règlement (7 pages) pour micro-subsides (entre 200 et 2500 € par projet) où comment saupoudrer 80.000 € au total.  Info au tél. 02 649 51 03 ou quartierdurable@etterbeek.be

     

      - Accord entre le Procureur du Roi et la Commune : celle-ci se charge d’une mission de la justice en appliquant des sanctions administratives pour certaines infractions au Code pénal : Injures, tapage nocturne, vol de moins de 150€, violence légère…

    Considérant que ce n’est pas à la Commune de remplacer  une institution judiciaire maltraitée par l’État fédéral, les Fédéralistes Démocrates Francophones (F.D.F.) se sont abstenus de voter en faveur de cet accord. (Voir aussi :  Urbi et Fourbi du 22.10.2013)

     

      - Rififi au Centre culturel Senghor : le chef de groupe P.S demande que les comptes  du Centre culturel ne soient approuvés qu’avec la réserve de constituer légalement l’assemblée générale, de laquelle – selon sa propre expression- il s’est fait « jeter comme un malpropre » !

    Le Bourgmestre a promis de mettre de l’ordre.