Etterbeek - Patrimoine menacé - av. de Tervueren 28

 Les affiches rouges qui annoncent une demande de certificat d’urbanisme sont apparues. Il s’agit de démolir l’hôtel de maître sis av . de Tervueren 28 et de construire un immeuble d’appartements de 8 niveaux et de construire une villa en intérieur d’ilot (entre la rue des Ménapiens et la rue des Tongres) avec deux étages de parkings en sous-sol et un solarium sur le toit.

013.JPG

                                                               (extrait du dossier de demande de C.U.)

Outre la question fondamentale du principe d’autoriser la démolition d’un immeuble patrimonial, même s’il n’est pas classé, je souhaite attirer l’attention sur différents problèmes.

 

- Comme il s’agit d’une demande de certificat d’urbanisme, les plans ne sont pas très détaillés, en particulier pour la villa. Le parti architectural est résolument… à la mode et sera vite démodé. La façade en verre sera éblouissante au coucher du soleil !

- On peut noter aussi les risques encourus par les immeubles voisins si on creuse deux étages en sous-sol.

- La grille et le jardinet à front de l’avenue disparaissent au profit d’une entrée de garage.

- S’il y a une affiche rouge, c’est qu’il y a demande de dérogations, sur 3 points :

- atteinte à l’intérieur de l’ilot,

- hauteur de la façade avant,

- hauteur de la toiture,

- Si un certificat d’urbanisme est accordé, la demande de permis qui doit suivre peut se faire sans enquête publique, à moins de l’exiger maintenant.

 

L’enquête publique a lieu jusqu’au 11janvier. Chacun peut consulter les plans tous les matins de semaine à la maison communale d’Etterbeek (113 av. d’Auderghem), faire ses remarques et demander à être entendu par la commission de concertation - prévue le 19 janvier 2016 - composée des représentants de la commune et de fonctionnaires de différents services de la Région, elle donnera un avis, de même que le Collège des bourgmestre et échevins avant que la Région donne ou non un certificat d’urbanisme.

C’est maintenant au citoyen d’agir, voisins ou non, propriétaires ou locataires, amis du patrimoine faites-vous entendre.

004.JPG

Les commentaires sont fermés.