• Etterbeek - Conseil communal de juin : MODESTIE

       C’est un jeune père de famille : Edoardo Traversa qui remplacera Viviane Scholliers dans le groupe CDH du Conseil communal. Bienvenue à lui !

       Après avoir relancé en son temps le dossier des caméras, le groupe DéFI se joint à la majorité pour approuver une nouvelle convention liant la commune et sa zone de police à propos des caméras de surveillance. Quatre nouvelles caméras seront installées portant à onze le nombre de caméras opérationnelles en juillet 2016 sur le territoire d’Etterbeek.

       Dans le cadre du Contrat de Quartier, soulignons un « micro-projet » - grand par son objet mais petit par son budget (2500 €) -  qui assure la mise en valeur pour tous des archives de la maison et du parc Hap.  Un commencement pour un travail qui mérite une plus juste rémunération.

       Par contre la majorité ainsi que le CDH soutiennent une dépense de 34.000 € pour une fresque artistique sur un immeuble de la rue Gray ainsi qu’une toile  trompe-l’œil sur la façade du magasin « Carrefour » de la place Jourdan. Le choix de l’artiste s’est fait sans concours ni appel d’offres ce qui cause un vote d’abstention de DéFI.

     

       Un Conseil consultatif de la santé sera mis en place. A la demande du CDH, sa présidence ne sera pas assurée par le Bourgmestre. Celui-ci - avec une rare modestie- acceptant de céder la place à la société civile.

       Echange épique de propos fermes mais courtois au sujet d’une motion déposée par le groupe DéFI demandant que la Commune se joigne aux actions de la Région sur le survol de Bruxelles. Motion déposée avant que le Collège ne décide d’agir en ce sens et alors que la presse rapporte que les Bourgmestres MR ne veulent pas se joindre  à la Région.

       Le Bourgmestre ne peut supporter une motion qui ne vient pas de son camp…et donne la parole au chef de son groupe condamné à faire son éloge.

    Finalement la concorde intervient et même le CDH ne regrette pas le plan Wathelet :

    Etterbeek unanime se joint aux actions en cessation environnementale  afin que cesse le bruit excessif  des avions.

     

       Ce qui n’a fait aucun bruit, c’est la relance du marché pour la construction de la nouvelle maison communale, du CPAS, du Commissariat de police et de 37 logements : les Jardins de la Chasse.  Lancé il y a un an, le marché n’a pu être attribué sans risques juridiques sérieux. Dés lors, il était sage de tout reprendre à zéro.  Conséquence : sans doute un  an de retard sur les prévisions. Il est certain que la nouvelle maison ne sera pas prête pour les élections communales du 14 octobre 2018. La majorité se fait vraiment modeste.