• Etterbeek - Conseil communal 23janvier : trottoirs en vue et pluie de primes

    Mon interpellation :
     
       La rue Général Capiaumont est une des très belles rues d’Etterbeek, par ailleurs
    dans le périmètre du Contrat de Quartier Durable.
    Dans la partie située entre la rue Philippe Baucq et l’avenue Pirmez (prolongée
    par l’avenue Victor Jacobs), le trottoir de pavés, bien de chez nous, contribue au
    charme de la rue. 
    002.JPG
    Tout irait bien dans le meilleur des mondes si ces pavés n’étaient pas enfoncés, descellés, branlants, disparus… Ce trottoir est un danger majeur pour les
    piétons. Un comble quand on sait que le Général Capiaumont serait à l’origine
    du régiment des chasseurs à pied (cf Jean Francis « La Chanson des rues »).
     
       Dans une ville soumise à un intense trafic et stationnement automobile, aux
    travaux incessants de divers impétrants, il n’est plus de mise de réclamer aux
    propriétaires riverains de re-construire le trottoir. C’est devenu une obligation
    des autorités publiques.
     
       Le programme triennal d’investissements (subventionné par la Région) voté par
    notre Conseil en septembre 2016 prévoit les aménagements de trottoirs rue de
    Haerne, rue Gauthier et rue Beckers. Aujourd’hui même nous avons voté en
    faveur du renouvellement de la voirie rue Général Henry.
     
       Nous ne souhaitons pas priver les riverains de ces rues d’un nouveau trottoir,
    déshabiller Paul pour habiller Pierre… mais il serait intéressant de savoir en
    fonction de quels critères ces rues ont été choisies. Est-ce simplement parce que
    d’autres travaux y sont prévus en voirie et que le trottoir apparait comme un
    complément ? Ou existe-t-il une politique relative exclusivement aux trottoirs ?
     
    Avez-vous besoin d’une pétition pour être alerté ? Peut-on ajouter le trottoir de
    la rue Général Capiaumont au programme triennal ? Quand les riverains et
    piétons de passage pourront-ils être en sécurité sur ce trottoir ?
     
       Réponse du Bourgmestre : « l’état de ce trottoir est connu et il est prévu de le
    refaire dans le cadre du programme espace public du Contrat de Quartier
    durable en suite des travaux rue de Theux. Ces travaux ont du retard…mais
    promesse est faite : les trottoirs de la rue Capiaumont seront faits en 2017. »
     
       Encore 11 mois maximum de patience pour cette rue ? Quant aux critères de
    choix pour les travaux ? La hauteur des cris de  réclamations des habitants semble
    jouer un rôle très important.
     
       Une bonne nouvelle pour les propriétaires dans le périmètre du Contrat de
    Quartier puisque le Conseil a voté une prime pour les aider à remplir le dossier
    de demande de primes régionales (rénovation, embellissement, petit patrimoine)
    à condition que leur revenu imposable ne dépasse pas 67.050,72 €.
    Pluie de primes, pas de déprime !

    Lire la suite

  • ESPERANCE

    J’ai ancré l’espérance
    Aux racines de la vie     2017 parc Cinquantenaire  neige.JPG

    Face aux ténèbres
    J’ai dressé des clartés
    Planté des flambeaux
    A la lisière des nuits

    Des clartés qui persistent
    Des flambeaux qui se glissent
    Entre ombres et barbaries

    Des clartés qui renaissent
    Des flambeaux qui se dressent
    Sans jamais dépérir

    J’enracine l’espérance
    Dans le terreau du cœur
    J’adopte toute l’espérance
    En son esprit frondeur.

                    Andrée Chedid  (maman du musicien Louis Chedid, grand-mère de M.) Poème publié dans l’anthologie Une salve d’avenir. L’espoir, anthologie poétique, parue chez Gallimard en Mars 2004

                    Poème lu par le fils de Bernard Maris à ses funérailles.

                    Bernard Maris, économiste marrant, a été tué le 7 janvier 2015 à Charlie Hebdo lors de la série d'attentats de Paris qui a également touché la police et le magasin Hyper Cacher.