Etterbeek: la L.B soutient le gouvernement fédéral– Conseil communal 19 février -

Point chaud politique : la motion qui invite le Gouvernement fédéral à retirer son projet de loi sur les visites domiciliaires en vue d’arrêter une personne en séjour illégal. Cette motion est co-signée par le PS, DéFI, le CdH et Groen/écolo et brillamment argumentée par chaque chef de ces groupes. La liste du Bourgmestre dépose un amendement qui remplace la motion et « soutient la démarche de consultation du Gouvernement fédéral afin de préciser le cadre légal des visites domiciliaires ».

 Malgré la liberté de vote accordée par Vincent De Wolf à ses affidés, personne ne l’utilisera … et cet amendement passera par 17 voix (la liste du Bourgmestre) contre 15 (PS, DéFI, CdH et Groen/écolo). Une fois de plus le Collège (L.B., PS, Groen/E-écolo ) est divisé. Cela n’empêche pas d’exercer le pouvoir local.  

Point technique : DéFi pose une série de questions au sujet de la location pour 6 ans de « bâtiments modulaires » (conteneurs) à installer pour le 1er septembre rue Scampaert afin d’accueillir deux classes de l’école primaire « Colombe de la Paix ». L’échevin a juré qu’aucun arbre ne serait abattu et a retenu ma suggestion d’utiliser des citernes de récupération d’eau de pluie plutôt que de l’envoyer directement dans les plantations pour faire de la boue.

Réponses plus ou moins rassurantes au sujet de l’avenir du terrain ING au Cours St Michel (voir le post précédent). Le plan particulier d’affectation du sol (PPAS) du bloc 535 n’a pas été abrogé. Partagé entre bureaux (la fonction logement est autorisée) et espace vert public. Les gabarits vont de rez plus un étage  à rez plus huit étages . Il y a trois niveaux de sous-sol. Même si le ppas est abrogé ou modifié, l’espace vert devra être maintenu car il est inscrit dans le plan régional d’affectation du sol (PRAS).

Dans les cinq ans à venir, il faudra donc suivre les éventuelles modifications de ces plans, via enquêtes publiques.

Damien Gérard (CdH) s'inquiète de l'avenir du bâtiment acheté en vue de l' extension de la maison de repos par Orpéa, place du Rinsdelle. La Commune a refusé le permis d'urbanisme. Depuis, plus aucune nouvelle.

 

Une de nos plus jeune conseillère communale Christina Karkan (L.B.) quitte Etterbeek pour raison privée. Elle a donc siégé pour la dernière fois. Son sourire nous manquera !

 

Les commentaires sont fermés.