Etterbeek - conseil communal : comment les libéraux mangent leur chapeau avec l’aide des socialistes.

chapeau.JPG

 

Le débat sur le projet de loi autorisant des visites domiciliaires chez les personnes accueillant des migrants n’occupe plus les feux de la rampe puisqu’il n’a pas été voté…grâce à une mobilisation importante.

On se souviendra qu’à Etterbeek, les libéraux n’ont pas voulu voter une motion présentée par le PS et cosignée par DéFI, CDH et ECOLO/Goen contre ces visites domiciliaires (cf Urbi et fourbi du 20 février 2018 ) .

Ce 7 mai à vu un retour de la même motion - redéposée par le PS- en contradiction avec le règlement torturé par le Bourgmestre libéral qui préside l’assemblée, à la fureur de Christophe Gasia, chef de groupe DéFI et du CDH Edoardo Traversa. Résultat : les libéraux se sont cette fois abstenus. Ils ont « mangé leur chapeau » càd reconnu leur faute lors du vote précédent ce qui est aussi difficile que de manger son chapeau ! Et par magie procédurière la motion contre les visites domiciliaires a donc été votée. Le PS Rachid Madrane, très occupé, a pu quitter la séance. Les citoyens n’y verront que du feu.

Avant cela, deux lauréates du travail ont été honorées : une policière heureuse de son métier depuis 25 ans et une secrétaire chez le même employeur depuis 48 ans ! Félicitations à elles.

Marché médiéval : c’est parti pour les 18, 19 et 20 mai au parc du Cinquantenaire (côté fontaine). Les heures d’ouverture sont raisonnables : 22h les vendredi et samedi, 20h le dimanche. 

Place Jourdan : les travaux trainent et l’entrepreneur devra travailler le samedi…. On croise les doigts pour le délai final (avant les élections, en principe).

L’interpellation de DéFI sur la cohabitation des habitants et du secteur Horeca dans le quartier Jourdan se fait à huis-clos car on parle d’adresses et d’établissements clairement identifiés. D’une manière générale, le Collège est contre toute extension du secteur Horeca sur la place mais : un établissement a reçu son permis après un recours au gouvernement de la Région, un autre est passé entre les mailles du filet : l ’administration communale n’a pas respecté la volonté du collège…

 Bref, le problème est réel et l’équilibre commerçants/habitants risque d’être rompu.

Pour ce qui concerne les excès de certains (tapages nocturnes…) un seul conseil : appelez la police (02.788 53 43) au service de la population.  Aucun pv n’a été dressé cette année pour tapage nocturne ou débordements de terrasse.  Comme pour le parc du Cinquantenaire, il faut donc des habitants excédés pour que le pouvoir agisse.

 

Les commentaires sont fermés.