• Attention urbi et fourbi déménage sur Wordpress

    Assez brusquement, skynet a décidé de ne plus hérberger de blogs... C'est le fourbi qui l'emporte et je déménage sur wordpress  sans savoir si les bagages suivront et comment...  Voir http://urbietfourbi.wordpress.com

    J'espère que vous me suivrez...

    Françoise Carton de Wiart

  • VOYAGES et FOOBALL au SENGHOR

    20180508_173328_resized.jpg

     

     Rien à voir avec le match perdu aujourd’hui par Anderlecht … mais un beau et bon spectacle offert par l’école des devoirs du Centre culturel d’Etterbeek, le Senghor. « Voyages et football » où un tour du monde (et jusqu'à la planète Mars!)à la recherche du soin miraculeux qui sauvera le footballeur blessé… Totalement rocambolesque. Plein d’humour, de rythme et de poésie.  

    Merci et bravo à tous les participants !

    20180508_172421_1_resized.jpg

     

     

  • Etterbeek - conseil communal : comment les libéraux mangent leur chapeau avec l’aide des socialistes.

    chapeau.JPG

     

    Le débat sur le projet de loi autorisant des visites domiciliaires chez les personnes accueillant des migrants n’occupe plus les feux de la rampe puisqu’il n’a pas été voté…grâce à une mobilisation importante.

    On se souviendra qu’à Etterbeek, les libéraux n’ont pas voulu voter une motion présentée par le PS et cosignée par DéFI, CDH et ECOLO/Goen contre ces visites domiciliaires (cf Urbi et fourbi du 20 février 2018 ) .

    Ce 7 mai à vu un retour de la même motion - redéposée par le PS- en contradiction avec le règlement torturé par le Bourgmestre libéral qui préside l’assemblée, à la fureur de Christophe Gasia, chef de groupe DéFI et du CDH Edoardo Traversa. Résultat : les libéraux se sont cette fois abstenus. Ils ont « mangé leur chapeau » càd reconnu leur faute lors du vote précédent ce qui est aussi difficile que de manger son chapeau ! Et par magie procédurière la motion contre les visites domiciliaires a donc été votée. Le PS Rachid Madrane, très occupé, a pu quitter la séance. Les citoyens n’y verront que du feu.

    Avant cela, deux lauréates du travail ont été honorées : une policière heureuse de son métier depuis 25 ans et une secrétaire chez le même employeur depuis 48 ans ! Félicitations à elles.

    Marché médiéval : c’est parti pour les 18, 19 et 20 mai au parc du Cinquantenaire (côté fontaine). Les heures d’ouverture sont raisonnables : 22h les vendredi et samedi, 20h le dimanche. 

    Place Jourdan : les travaux trainent et l’entrepreneur devra travailler le samedi…. On croise les doigts pour le délai final (avant les élections, en principe).

    L’interpellation de DéFI sur la cohabitation des habitants et du secteur Horeca dans le quartier Jourdan se fait à huis-clos car on parle d’adresses et d’établissements clairement identifiés. D’une manière générale, le Collège est contre toute extension du secteur Horeca sur la place mais : un établissement a reçu son permis après un recours au gouvernement de la Région, un autre est passé entre les mailles du filet : l ’administration communale n’a pas respecté la volonté du collège…

     Bref, le problème est réel et l’équilibre commerçants/habitants risque d’être rompu.

    Pour ce qui concerne les excès de certains (tapages nocturnes…) un seul conseil : appelez la police (02.788 53 43) au service de la population.  Aucun pv n’a été dressé cette année pour tapage nocturne ou débordements de terrasse.  Comme pour le parc du Cinquantenaire, il faut donc des habitants excédés pour que le pouvoir agisse.

     

  • Interpellation de DéFI sur la cohabitation des habitants et du secteur Horeca dans le quartier Jourdan

     Interpellation de DéFI - avenir quartier de la  Jourdan- pour le  Conseil communal d'Etterbeek du 7 mai 2018

     

    Le 1er juin 2015, il y a trois ans, un groupe d’habitants à interpelé publiquement le collège au sujet des problèmes de cohabitation entre différentes fonctions dans le quartier et sur la place Jourdan.

    Il dénonçait le tapage nocturne engendré par les excès de certains restaurateurs et de leur clientèle mais aussi l’emprise du secteur Horeca sur la place et le risque d’extension dans les ilots et aux étages. La fonction Horeca finissant par chasser les autres commerces et les habitants.

    Depuis, un groupe de travail aurait été mis sur pied, sans la participation d’habitants… 

    Ceux-ci se sont émus de différents faits :

    - le comportement (bruit, suroccupation de l’espace, relations conflictuelles…) des clients et du gestionnaire d’un établissement situé au coin de la place et de la chaussée St Pierre ;

    - les transformations en restaurants ou bar à vin ou traiteur du 15 place Jourdan, du 19 et du 34 rue Général Leman, des 412 et 414 chaussée de Wavre.

    Le dossier du 18 place Jourdan est aujourd’hui la goutte qui fait exploser le vase : l’immeuble abritait un restaurant au rez-de-chaussée. Pas de problème pour réouvrir un restaurant au même endroit. Une activité Horeca n’a jamais existé au premier étage. Cet espace est contigu à des logements. Des travaux ont commencé, avant même la délivrance d’un permis. Un permis a été délivré - les habitants se demandent pourquoi - autorisant une salle de restaurant de 80 personnes au premier étage. Par ailleurs, une porte vitrée donne accès à une plate-forme arrière. Les paris sont ouverts sur sa transformation en espace fumeur ou en terrasse…

    Vous pouvez vous dire opposé à l’autorisation d’un Horeca (Hôtel-Restaurant-Café) là où il n’en existait pas auparavant mais certains utilisent alors la subtilité de la fonction traiteur ou bar à vin, et l’expérience démontre à suffisance que ce genre d’établissement installe rapidement quelques tables et chaises à l’intérieur et à l’extérieur.

    L’expérience montre aussi les difficultés, voire l’incapacité des services communaux à faire respecter les règlements, notamment sur les terrasses et empiètements divers sur les trottoirs. Peut-on demander au même service de faire tout pour plaire à un secteur commercial et en même temps de lui donner obligation de faire respecter des règlements qui déplaisent ? Pourtant, ces règlements doivent être respectés !

    Etterbeek est agréable à vivre, nous souhaitons que cela continue mais nous constatons que la situation s’est plutôt dégradée dans ce quartier.

    - Quels sont les moyens pour faire cesser les tapages excessifs dans l’espace public ? Faut-il chaque fois appeler la police ?

    - Quelle est la politique du Collège et quels moyens s’est-il donné pour éviter la monoculture de l’Horeca dans le quartier de la place Jourdan ? un règlement communal d’urbanisme pourrait-il être utile ?

    - Qui a fait partie du groupe de travail ? Pourquoi les habitants n’ont-ils pas été associés ?

                                                                                     Françoise Carton de Wiart (DéFI) 

  • Dimanche 6 mai 2018 FETE avenue de TERVUEREN

    Comme chaque année, absence de voiture et plein d’animations ce dimanche 6 mai pour l’anniversaire de l’avenue de Tervueren : 121 ans !

    Mon ami Xavier Timmermans sera présent avec ses souvenir d’Etterbeek. Un stand posé à côté de la friterie Antoine, à l’entrée de la Galerie du Cinquantenaire. A ne pas manquer si on aime les vieilles cartes postales, les photos et le plaisir d’évoquer l’ancien temps en bonne compagnie.

    P1090442.JPG